DashBoard ScoreFact : Piloter la base installée et consolider le récurrent
ScoreFact est un organisme Européen de Notation des prestataires de solutions IT (ERP, CRM, BI, Big Data, Solutions métier, etc.). Nos labels qualitatifs attestent de façon neutre et claire du niveau de satisfaction-client de chaque fournisseur de solutions. Ils répondent aux règles d’évaluation SF-SRS.
CRM, Microsoft, Dynamics, Scorefact, Ixemelis, engagement, qualité, satisfaction
25798
post-template-default,single,single-post,postid-25798,single-format-standard,,select-child-theme-ver-3.6,select-theme-ver-3.6,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive

4 étapes de la certification ScoreFact®

1 à 2 mois
Sans utilisation de vos ressources

FAQ – en savoir plus sur ScoreFact

Tout dirigeant souhaite mesurer et démontrer la qualité de ses prestations. Le Label ScoreFact est le standard européen du secteur IT.

 

La démarche consiste à contacter un organisme certificateur agréé et soumettre son entreprise à un audit, puis à un suivi annuel. Le contrôle examine le niveau qualitatif perçu par les clients.

 

L’information générée permet au fournisseur de contrôler ses risques et d’améliorer sa performance.

 

L’implication des clients a un double bénéfice. La base installée est fidélisée par l’engagement qualitatif de l’audité. Le management dispose d’informations solides, loin des traditionnelles projections et estimations (solidité du récurrent à 3 ans, raisons de changement de fournisseur, efficacité des investissements marketing, qualité du support, etc. ) Aperçu.

 

Les deux délivrables sont le DashBoard ScoreFact (tableau de bord) et le Label ScoreFact.



4 ÉTAPES

1 – Contacter un organisme de certification
Les audits sont réalisés, selon les pays, par ScoreFact ou un organisme certificateur agréé. Le coût est forfaitaire, identique quel que soit le canal choisit (5500€).

 

Selon la taille de l’entreprise et la zone géographique, le coût peut être ramené à 1500 ou 3500€. Le certificateur s’occupe des démarches auprès des fonds d’aide aux TPE & PME. (en savoir plus).

 

2 – Procéder à l’audit
La dimension de l’échantillon clients à auditer dépend de la taille de votre base installée et de celle des autres certifiés sur le même produit ou type de produit. Vos ressources ne sont pas mobilisées durant l’audit, celui-ci porte sur les clients.

 

3 – Réception du rapport d’audit (DashBoard ScoreFact)
Le DashBoard est un tableau de bord directement exploitable (exemple). 14 thèmes sont audités, couvrant les informations nécessaires au pilotage de la base installée et à l’amélioration de la performance (liste). D’autres informations matérialisent votre engagement qualitatif (image corporate) et vos garanties offertes aux prospects (respect des engagements avant-vente, satisfaction des clients, etc).

 

4 – Réception du Label ScoreFact
Le Label atteste de votre performance, il vous différentie sur le produit audité. Les entreprises apprécient de rationaliser leurs décisions et de sécuriser leurs investissements IT. L’attribution repose sur un algorithme. Si vous ne répondez pas totalement aux exigences, le DashBoard et l’analyste vous guident sur les voies d’amélioration et les best practices. Il est alors possible de solliciter un nouvel audit en vue de l’obtention du Label. L’organisme procède à un contrôle annuel.